Les DESC

A l’intérieur du DES de pneumologie il est possible (mais non obligatoire) de se spécialiser dans certains domaines. Pour cela plusieurs formations universitaires sont à votre disposition.

En dehors des DES ce sont les diplômes les important (en terme de contenu, de durée et de valeur). Ils vous permettent d’accéder à une véritable « sur spécialité » avec à la clé des possibilité, notamment de prescription, supplémentaires. Ils sont nationaux (mais les cours peuvent être interrégionaux), et on ne peut pas être titulaire de plusieurs DESC.

Même si, en théorie, beaucoup sont accessibles, en pratique les internes de pneumologie se tournent vers 3 DESC :

Cancérologie

Allergologie et Immunologie clinique

– et Réanimation médicale

 

 

Cancérologie

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

Enseignements (cent cinquante heures environ)

  • Enseignements de base : Épidémiologie, étiologie, biologie des cancers. Bilan préthérapeutique, méthodes de traitement anticancéreux, traitements symptomatiques, stratégies thérapeutiques. Prévention et dépistages, réinsertion et surveillance des malades, expression des résultats en cancérologie. Considérations psychologiques, juridiques et éthiques ; responsabilité médicale.
  • Enseignements optionnels
    • Deux enseignements à choisir parmi les suivants :
      • Anatomie pathologique et cytologie tumorale ;
      • Cinétique cellulaire et tumorale ;
      • Facteurs de croissance et cancers ;
      • Hormonologie des cancers ;
      • Immunologie des cancers ;
      • Radiobiologie ;
      • Douleur et soins palliatifs.
    • Et trois enseignements à choisir parmi les suivants, obligatoirement hors de la discipline d’organe dont vient éventuellement le candidat, et avec l’accord de l’enseignant coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires :
      • Cancérologie cervico-faciale, thoracique et cutanée ;
      • Cancérologie mammaire et gynécologique ;
      • Cancérologie digestive et urologique ;
      • Cancérologie hématologique ;
      • Cancérologie du système nerveux central, des tumeurs osseuses et des parties molles ;
      • Oncologie pédiatrique.

Formation pratique

  • Deux semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées d’oncologie :option oncologie médicale ou option oncologie radiothérapique ;
  • et deux semestres dans des services de spécialités médicales ou chirurgicales, de pédiatrie ou de gynécologie-obstétrique à orientation cancérologique, agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires de cancérologie.

Les candidats titulaires du diplôme d’études spécialisées d’oncologie, option oncologie radiothérapique, doivent avoir effectué deux semestres dans des services agréés d’oncologie médicale, et réciproquement.
Les candidats titulaires d’un autre diplôme d’études spécialisées appartenant à la discipline spécialités médicales doivent avoir effectué un semestre au moins dans un service agréé de radiothérapie et un semestre au moins dans un service agréé d’oncologie médicale.
Les candidats titulaires d’un diplôme d’études spécialisées appartenant à la discipline spécialités chirurgicales doivent avoir effectué, si possible durant l’internat, un semestre au moins dans un service agréé d’oncologie médicale ou de radiothérapie.

Diplôme d’études spécialisées permettant de postuler le diplôme d’études spécialisées complémentaires de cancérologie

Tout diplôme d’études spécialisées appartenant à la discipline spécialités médicales ou à la discipline spécialités chirurgicales, avec l’accord du coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires.

 

 

Allergologie et Immunologie clinique

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

Enseignements (cent cinquante heures environ)

  • Enseignements généraux
    • Méthodologie de l’évaluation des pratiques de soins et de la recherche clinique et épidémiologique en allergologie et en immunologie clinique.
    • Organisation, gestion, éthique, droit et responsabilité médicale en allergologie et en immunologie clinique.
  • Enseignements spécifiques
    • Physiopathologie des maladies à mécanisme immunitaire : allergies et hypersensibilités, autoimmunité, déficits immunitaires congénitaux et acquis.
    • Interactions entre le système immunitaire et les xénobiotiques.
    • Épidémiologie, caractéristiques cliniques et exploration clinique et biologique (avantages et limites des tests diagnostiques) des allergies et hypersensibilités, des déficits immunitaires, des pathologies auto-immunes et des troubles de l’homéostasie immunitaire (transplantation, syndrome lymphoprolifératifs et cancers, vaccinations, immunothérapie et immunointervention).
    • Modes d’action des thérapeutiques médicamenteuses ou immuno-biologiques et schémas thérapeutiques des pathologies allergiques, des syndromes dysimmunitaires et des pathologies touchant le système immunitaire.

Formation pratique

  • Quatre semestresdans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires d’allergologie et immunologie clinique, dont :
    • au moins un semestre dans un service à orientation allergologique
    • et au moins unsemestre dans un service à orientation immunologique et clinique.

Diplôme d’études spécialisées permettant de postuler le diplôme d’études spécialisées complémentaires d’allergologie et d’immunologie clinique

Tout diplôme d’études spécialisées, avec l’accord de l’enseignant coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires.

 

 

Réanimation médicale

DURÉE : SIX SEMESTRES

Enseignements (deux cents heures environ)

  • Enseignements généraux
    • Méthodologie de l’évaluation des pratiques de soins et de recherche clinique et épidémiologique en réanimation médicale ;
    • Organisation, gestion, éthique, droit et responsabilité médicale en réanimation.
  • Enseignements spécifiques
    • Bases physiologiques et physiopathologiques de la réanimation ;
    • Techniques de réanimation ;
    • Réanimation respiratoire ;
    • Réanimation cardio-vasculaire ;
    • Réanimation métabolique et nutrition ;
    • Réanimation et pathologie infectieuse ;
    • Réanimation et neurologie ;
    • Réanimation et pathologie digestive ;
    • Réanimation et hémato-cancérologie ;
    • Réanimation et toxicologie ;
    • Syndrome de défaillances poly-viscérales ;
    • Urgences et réanimation ;
    • Méthodologie des essais cliniques en réanimation ;
    • Réanimation pédiatrique et en obstétrique ;
    • Éléments de traumatologie et de réanimation péri-opératoire ;
    • Évaluation et qualité en réanimation.

Formation pratique

  • La durée de la formation pratique est de six semestres.
    • Trois semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires de réanimation médicale, dont deux au moins doivent être accomplis dans des services hospitalo-universitaires ou conventionnés. Deux de ces semestres doivent être accomplis après l’internat et comporter des fonctions hospitalo-universitaires ou hospitalières.
    • Un semestredans :
      • un service agréé pour le diplôme d’études spécialisées complémentairesde réanimation médicale
      • dans un service de réanimation chirurgicale agréé pour le diplôme d’études spécialisées d’anesthésie-réanimation
      • dans une unité de soins intensifs d’un service agréé pour les diplômes d’études spécialisées permettant de postuler de diplôme d’études spécialisées complémentaires de réanimation médicale.
    • Deux semestres libres dans des services agréés pour les diplômes d’études spécialisées permettant de postuler le diplôme d’études spécialisées complémentaires de réanimation médicale et comportant de préférence une unité de soins intensifs.

La formation pratique hospitalière comprend la participation à des gardes formatrices dans la spécialité.

Diplôme d’études spécialisées permettant de postuler le diplôme d’études spécialisées complémentaires de réanimation médicale

Diplômes d’études spécialisées de :
–  Anesthésie-réanimation ;
–  Cardiologie et maladies vasculaires ;
–  Endocrinologie et métabolismes ;
–  Gastroentérologie et hépatologie ;
–  Dermatologie et vénéréologie ;
–  Hématologie ;
–  Médecine interne ;
–  Médecine physique et de réadaptation ;
–  Néphrologie ;
–  Neurologie ;
–  Oncologie (option médicale et option oncohématologique) ;
–  Pédiatrie ;
–  Pneumologie ;
–  Rhumatologie ;
–  Chirurgie générale,

avec l’accord de l’enseignant coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires

 

 

Les autres DESC : cliquez ici !

Comments are closed.