Libéral – Tahiti

Bonjour, Je cède mon cabinet de pneumo-allergologie à Tahiti.

La Polynésie compte maintes îles, et je suis installé sur la plus connue, Tahiti, dans la commune de Paea précisément, à 23km de Papeete, notre « capitale ».

Je travaille 3 jours et demi par semaine (Lundi Mardi Jeudi matin et Vendredi), dont 1 jeudi une semaine sur deux est consacré à l’hospitalisation de jour pour explorations endoscopiques, pleurales, et/ou allergologiques, de provocation par exemple, dans une clinique de Papeete.

Je suis remplacé le 5ème jour par une consoeur qui habite sur place, et qui prend également le relais quand je suis en congé/congrès/etc…

Au cabinet, j’ai une secrétaire à temps plein pour l’organisation des RDV, accueil du patient (pouls, TA, FC, FR, etc..), gestion administrative y compris comptable, et la frappe des compte-rendus. Elle pose les polygraphes. La comptabilité est validée en externe par une comptable.

J’ai environ 2 à 3 mois d’attente pour un premier rdv, avec un plateau technique et une activité qui se concentre principalement sur la pneumologie (EFR, gazométrie, TM6, polygraphie), et pour 20- 30% à l’allergologie (principalement respiratoire ++) avec des pricks tests aux pneumallergènes pour une immense majorité des cas, et plus rarement médicamenteux ou alimentaires (HDJ pour TPO/tests cutanés, etc…).

Je vois environ 10 à 15 patients / jour.

Les consultants sont surtout référés pour de l’asthme (prévalence 15-20%), des problèmes de sommeil et de dyspnée d’effort, bien souvent en rapport avec le surpoids/obésité, les DDB et autres infections respiratoires trainantes, la BPCO car le tabagisme chronique est encore assez prévalent, autour de 40% de la population, et des explorations allergologiques respiratoires (pour problèmes ORL/pneumo le plus souvent). Beaucoup plus rarement : suspicion de néoplasie, diagnostic/suivi oncologique, et encore plus rarement voire exceptionnellement les urgences telles que les hémoptysies, les pneumothorax, qui se rendent au Centre Hospitalier de la Polynésie française (CHPF) dans l’immense majorité des cas.

La cabine (MEDISOFT) est XL, et j’ai 3 polygraphes + 1 polysomnographe (l’activité sommeil est assez importante, en raison de l’obésité). La cabine est équipée pour faire du DLCO, il faut simplement commander les bouteilles chez le gazier local à Papeete. Bonne cotation.

La gazomètre est un EPOC à cassette à usage unique. Plus cher, mais aucun entretien. Les mises à jour sont faites régulièrement par un partenaire local. Les cassettes sont livrées sur commande au cabinet par paquet de 50, soit pour environ 4-6 mois en moyenne.

Les 3 polygraphes sont des Alice Night One, de Philips, très pratiques car le patient est très autonome ce qui est très utile. Le polysomnographe est un CIDELEC LXe tout équipé, il sert en PSG tous les 2-3 mois uniquement.

J’ai également un spiromètre de secours de chez EMO qui n’a que rarement servi, et une cabine JAEGER de secours (au cas où…) assez ancienne, mais qui fonctionne toujours, sous Windows 98 !

Tout est en excellent état, et a été acheté il y a 3 ans (sauf la JAEGER…), factures dispos.

Bien sûr, je cède aussi l’ensemble du matériel informatique/bureautique : 4 ordinateurs (1EFR, 1 secrétaire, 1 Médecin, 1 portable pour les polygraphies), 3 bureaux médicaux, 2 chaises de bureau, 3 meubles-armoires basses, étagères murales, chaises et banc salle d’attente.

Le vidéobronchoscope appartient à la clinique, et je laisse simplement un pourcentage de redevance pour l’utilisation du matériel et des moyens humains (IDE, anesthésistes ou IADE, etc…). Idem pour les hospitalisations de jour, redevance sous forme de pourcentage pour utilisation des moyens.

Je suis locataire de mon local professionnel, 58m2 comprenant une salle d’attente, un bureau climatisé pour la secrétaire, un bureau médical climatisé avec le matériel (EFR) dedans.

Sur le plan comptable, il faut savoir qu’il faut multiplier le prix des actes de la cotation CCAM par 1,7 pour avoir le coût local/acte par rapport au prix métropolitain, ce qui, en l’absence de prélèvement sociaux comme l’URSSAF ou la CARMF, et pas d’impôt sur le revenu, nous laisse une marge tout à fait satisfaisante. Je vous communiquerai mes bilans en fonction de vos questions et de nos contacts ultérieurs. L’assurance maladie locale coute 9,4% des revenus nets. Pas de cotisation retraite obligatoire, et un impôt local dit « impôt sur les transactions » à environ 5-6% (selon vos revenus) du chiffre d’affaire. Le tout vous fait environ 80% du CA net. Déduisez les charges/salaires, vous percevez environ 65% à 70% de votre CA net de prélèvements sociaux et d’impôts.

Du côté de prestataires O2 et ventilation : une association et 3 privés uniquement.

Les RCP d’oncologie thoracique sont le jeudi après-midi au CHPF, je m’y rends une semaine/2. A la suite, nous discutons des dossiers complexes de chacun (4 pneumologues hospitaliers, 3 libéraux)

Je cède donc la clientèle, le matériel (le tout a été acheté il y a donc moins de 3ans). Ma secrétaire en CDI doit aussi pouvoir poursuivre son (indispensable) travail au sein du cabinet. Elle serait intégrée au contrat de vente.

Vous pouvez également reprendre mon véhicule professionnel, un Peugeot Partner Tepee acheté neuf en 2017, 30 000km.

La cession sera authentifiée par acte notarié avec la signature d’un compromis nécessitant le dépôt de 5% de la valeur d’achat que j’ai estimée à 50% de mon chiffre d’affaire annuel moyen de ces 3 dernières années, 2019 inclus. Le dépôt des 5% sera séquestré en l’étude du notaire dans l’attente de la vente définitive du fonds de patientèle, et viendra en déduction du prix total. Une fois la vente acquise, les informations administratives concernant la cession seront transmises au CDOM ainsi qu’à notre caisse locale (Caisse de Prévoyance Sociale de Polynésie française) pour le suivi des dossiers patients et administratifs.

Je suis par ailleurs locataire d’une maison (à 4km du cabinet, 5min en voiture/scooter) en bord de lagon (petit escalier qui descend sur la plage…), entièrement rénovée par le propriétaire il y a 10 mois, une très grande pièce de vie de 70m2, 2 chambres, une SDB, 2 terrasses et un jardin (pelouse) de 650m2 vue mer et Moorea ! C’est assez exceptionnel ici… (photos sur demande).

Elle peut sûrement être louée par l’acquéreur selon l’avis du propriétaire par la suite, les professions médicales intéressent les propriétaires-bailleurs ici. Écoles maternelles, primaires, et collège, le tout dans un rayon de 1,5km ! Nombreuses nounous et garderie pour les tout-petits.

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire/photos/documents (résultats et liasses fiscales, liste du matériel et mobilier/informatique/bureautique) sur votre demande motivée.

Me recontacter donc à l’adresse suivante : . Mon numéro de téléphone local pour un contact ultérieur via Whatsapp est le +689 89 35 66 36

Salutations confraternelles. Dr Michaël PHELIPPEAU 

« 

Merci pour la publication de cette annonce, bien cordialementDr Michaël PHELIPPEAUPneumologue – allergologueM2971
Centre Totoe Beach
BP 330 749 – 98711 PAEA
+689 89 33 48 02
drphelippeau@gmail.com

Comments are closed.