Poste Assistant Spécialiste en novembre 2021 CHU Dijon

Institut du Poumon : Service de Pneumologie et Soins Intensifs Respiratoires et Service d’Oncologie Thoracique, CHU Dijon

Ce poste peut être d’une durée de 2 ans et valider le DESC de cancérologie.

L’institut du poumon comprend :

Le service de Pneumologie et Soins Intensifs Respiratoire avec :

  • Une unité médicale de 11 lits, une unité de sevrage ventilatoire de 6 lits, une unité de Soins intensifs respiratoires de 12 lits et d’une unité de ventilation, sommeil et d’appareillage de 6 lits.
  • Une activité d’hospitalisation de jour Maladies Pulmonaires Rares, et allergologie respiratoires
  • Une activité de consultations pneumologique et de prise en charge du sommeil

Le service de Pneumologie prend en charge l’insuffisance respiratoire, les bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) et l’asthme, les fibroses pulmonaires, les maladies rares pulmonaires,  l’hypertension artérielle pulmonaire, la mucoviscidose,  les infections respiratoires, les maladies de la plèvre et les maladies pulmonaires iatrogéniques.

Le service est Centre de Référence Constitutif des maladies Pulmonaires Rares, Centre de Compétence Hypertension Pulmonaire et Centre de référence Asthme Sévère du réseau CRISALIS. Il fait partie de la Fédération d’Allergologie du CHU. Il comporte des experts médicaux en Maladies Pulmonaires Rares, HTAP, Ventilation, Sommeil, Asthme sévère, allergologie notamment.

Les patients adultes atteints de mucoviscidose adultes sont pris en charge dans le service en lien avec le Centre de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose (CRCM)

Les médecins du service de Pneumologie assurent une RCP de pathologies interstitielles et Maladies Pulmonaires Rares (hebdomadaire), une  RCP HTAP (mensuelle), Asthme Sévère, sommeil complexe (trimestrielle).

Le Service d’Oncologie Thoracique avec :

  • 18 lits d’hospitalisation conventionnelle (dont 3 lits de chirurgie thoracique oncologique)
  • 10 places/lits d’hospitalisation de jour. 250-300 nouveaux cas par an.

Le Service d’Oncologie Thoracique prend en charge les patients porteurs de cancers du poumon, de la plèvre, du médiastin ou du thymus, du diagnostic au traitement, et aux soins palliatifs, et dans le cadre de protocoles de recherche clinique nationaux ou internationaux.

Les médecins du Service d’Oncologie Thoracique assurent de manière hebdomadaire au CHU la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) commune CHU- Centre de Lutte contre le Cancer (GF Leclerc).

L’équipe médicale est jeune, dynamique avec une belle cohésion d’équipe. Elle est constituée (avec des postes partagés entre les deux secteurs)

  • en Pneumologie de 2 PUPH, 1 PHU, 4 PH, 1 CCA, 2 assistants partagés. Le service accueille : 8 internes 
  • en Oncologie thoracique de 1 PH, 1 PH 90% (activité partagée), 1 PH 80% et 1 assistant partagé. Le service accueille 4 internes.
  • Les équipes médicales sont complétées par des équipes soignantes spécialisées en cancérologie, (infirmières de coordination et d’information en cancérologie, infirmière de soins palliatifs, psychologue, diététicienne et assistante  sociale), en Maladies Pulmonaires Rares (infirmières spécialisée, psychologue, diététicienne), en prise en charge du sommeil et en allergologie (incluant venin hyménoptères)

L’institut du Poumon comprend également le service d’explorations fonctionnelles respiratoires qui est situé dans le même lieu et le plateau d’endoscopie bronchique avec écho-endoscopie et accès à la bronchoscopie interventionnelle, cryobiopsie, valves.

La collaboration est étroite avec les services de chirurgie thoracique (lits dans le service d’Oncologie Thoracique), réanimation, radiologie interventionnelle et d’anatomie pathologie moléculaire au sein du même hôpital.

Le poste d’assistant spécialiste sera disponible au sein d’une unité médicale conventionnelle de Pneumologie et/ou d’Oncologie thoracique et la personne recrutée aura la possibilité de participer aux activités du service comme l’ensemble de l’équipe (consultation, endoscopie, avis, régulation, enseignement, recherche, RCP)

Une activité partagée avec un hôpital périphérique est envisageable avec un salaire adapté.

La continuité des soins comporte actuellement la participation aux samedis matin (1 samedi sur 3 en moyenne) et aux gardes sur place (ou astreintes opérationnelles lorsqu’un interne validé ou un Dr Junior assure la garde sur place) : en moyenne 4 gardes / astreintes par mois. Pas de garde aux Urgences.

En fonction de votre profil, nous pourrons vous aider à élaborer votre projet professionnel.

Si vous êtes intéressé(e)

Contact : Pr Philippe BONNIAUD

philippe.bonniaud@chu-dijon.fr

Comments are closed.